Accueil Articles Journal de la semaine Ambricourt : les voeux 2018.
Ambricourt : les voeux 2018. Imprimer Envoyer
Par Claude   
Dimanche, 14 Janvier 2018

AMBRICOURT : vœux de la municipalité : l’appel du 12 janvier de … JJ Hilmoine.

 

Invité à la cérémonie des vœux, ainsi que Patrick Cornu, Jean-Jacques Hilmoine, l’ancien président de la Communauté de communes a volé la vedette à André Nourry, le premier magistrat du village. En effet vendredi soir à la salle municipale il a annoncé son retour définitif sur le devant de la scène politique. Car à ses yeux depuis la fusion : «  la nouvelle entité est en grande difficulté et risque de dégager pour la première fois un déficit en 2017 ».  Comme bon nombre de maires du canton il reproche également à l’équipe dirigeante de privilégier les investissements d’Hucqueliers et d’ignorer totalement ceux de Fruges, médiathèque, hôtel d’entreprises…. Mais tout en affichant son pessimiste, pour le dossier de l’abattoir notamment « un projet de professionnels et non plus de territoire », il n’entend pas rester les bras croisés. Surtout pour la ville de Fruges où la recherche de salles de spectacle, de musique…le met hors de lui en remettant en avant la médiathèque qui aurait coûter 0 euro à la collectivité.  Mais aussi la restitution de la compétence périscolaire aux communes qui risque d’impacter tout le canton de Fruges et de créer des disparités entre les écoles. « A l’encontre de l’esprit communautaire et de solidarité qu’il a toujours prêché ». En préambule, André Nourry, en accueillant ses invités était lui aussi revenu sur la fusion en dénonçant les renoncements et la perte de services à la population. En 2017, la municipalité a embauché un cantonnier en partenariat avec quatre autres villages voisins. Un service très apprécié de la population. L’éclairage public est désormais rénové et les élus ont investi dans un chauffage électrique, un éclairage et une nouvelle sono à l’église. Pour 2018 des travaux de renforcement de chaussées seront entrepris pour 23 000€ ainsi que l’installation de ralentisseurs aux entrées du village. Enfin, les abords de la salle municipale et la cour intérieure seront rénovés pour un coût de 12 000€. Pour conclure André Nourry a exprimé sa satisfaction quant au regroupement pédagogique concentré qui sera opérationnel à la prochaine rentrée. Il en coûtera environ 25 000 € aux finances locales. Par contre les nouvelles activités périscolaires (Nap’s), les seules qui subsistaient dans le canton, seront supprimées en septembre prochain. De son côté la directrice Hélène Buiche a déclaré qu’elle continuerait à utiliser les salles mises à sa disposition pour les activités régulières, physiques et sportives notamment, de ses classes. Jean-Jacques Hilmoine a tenu à rajouter à ce titre qu’il avait toujours soutenu cette forme d’organisation des écoles rurales : « gage d’une égalité de l’Ecole Républicaine ».

 

Identification

      
      
      
      
          
          

Aujourd'hui

Nos partenaires

Votre site bientôt ici!...
Vous avez un site Web et vous souhaitez voir apparaître un lien à cet endroit?... N'hésitez pas à nous contacter!...
Votre carte de visite ici!...
Vous avez une activité non loin de Fressin?... Faite apparaître ici votre carte de visite, votre adresse postale, etc. N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'information!...
UCAFE
Site de l'union commerciale de Fruges, liste des adhérents, agenda des manifestations, les offres, les promos, la promotion du commerce de proximité
Bannière